Ouverture d’une Boutique Éphémère et un premier partenariat avec Emmaüs au Lycée Léon Blum !

Le Lycée Léon Blum de Créteil se positionne à l’avant-garde de la durabilité en inaugurant sa Boutique éphémère qui se concrétise par un premier partenariat avec Emmaüs. Cette action est menée par trois enseignants de la section professionnelle et une classe de première « Métiers du commerce et de la Vente » ainsi que la DDFPT de l’établissement (Directrice Déléguée aux Formations Professionnelles et Technologiques). Cette boutique a pour but de proposer une “Friperie Solidaire” aux élèves et leurs parents ainsi qu’au personnel de l’Éducation nationale.

Une initiative qui va au-delà de la simple vente de produits. La boutique sert de plateforme pédagogique pour accompagner les élèves de la section professionnelle “Métiers du Commerce et de la Vente” et “Métiers de l’accueil”. L’objectif est aussi de les sensibiliser aux enjeux du développement durable et de la mode responsable.

En proposant des articles soigneusement sélectionnés à des prix abordables, la Friperie Solidaire encourage la réutilisation et réduit l’empreinte écologique associée à la production de biens neufs. Nous souhaitons également attirer l’attention sur l’impact souvent négligé des grandes entreprises de la mode sur l’environnement.

Au-delà de l’aspect écologique, cette Friperie Solidaire incarne les valeurs du lycée Léon Blum. En participant à cette initiative, nos élèves et membres de la communauté éducative font des choix responsables en matière de consommation, mais ils soutiennent également les actions humanitaires d’Emmaüs, contribuant ainsi à renforcer le tissu social de notre région.

L’inauguration officielle aura lieu le 07 mars 2024, pour les élèves et le personnel. Et nous invitons chaleureusement les parents d’élèves à se joindre à nous pour célébrer ce pas significatif vers une mobilisation et un engagement des jeunes au service du développement durable le samedi 09 mars 2024 de 09h à 12h.

Les élèves de Première MCA1 et leurs enseignants.

Organiser brillamment par les élèves de Terminale mercatique le samedi 20 janvier 2024.

Les élèves de terminale STMG spécialité mercatique, ont passé plusieurs semaines à préparer un forum des métiers, spécialisés dans les sciences et technologies du management et de la gestion. Ils ont contacter des professionnels et planifié les rencontres avec l’ensemble des élèves de premières et des deux autres terminales STMG.

Les élèves ont organisé : la communication écrite par mails ( déroulement de la journée, demande d’intervention), et les échanges avec les partenaires pour contribuer au déroulement du forum de A à Z durant 3 mois à raison de 4H semaine minimum ( collaboration avec le cdi pour les rédactions, les corrections des textes).Certains ont travaillé avec acharnement en heures supplémentaires depuis leur domicile. Ils ont développé leurs compétences de négociation , leurs compétences de communication écrite et orale, savoir-faire et savoir-être, démarches administratives : gestion du budget, mailing pour les invitations et réponses au partenaires, gestion du fichier des intervenants.

Ils ont travaillé la communication visuelle du projet et du forum. Ils ont crée le slogan du forum : “sur le chemin de notre avenir“, déterminé une charte graphique de couleur orange et bleu, crée des communications visuelles ( programmes, affiches a4, banderole, affiches portes, badges). Enfin, ils ont crée un compte Instagram pour l’évènement avec des interviews. L’idée étant de créer une communication attractive pour inciter les étudiants à venir.

Le jour J, sur leurs 31 ( dress code : full black et “élégance et sobriété de rigueur”, respectées à la lettre ), les élèves ont accueilli les professionnels et les élèves participant·es. Soit, 43 intervenants prévus, 35 présents : 
– 13 dans le domaine de la gestion/finances. 10 étudiants et 2 professionnels et 1 organisme de formation
– 4 dans le domaine de l’informatique de gestion et numérique. 1 étudiante et 3 professionnels
– 4 Managers tous professionnels
– 14 dans le domaine du marketing et de la vente. 9 étudiants et 5 professionnels
–  8 dans le domaine de la RH et du droit : tous étudiants

programme-intervenants-vf-pizzas-1

Des échanges avec 180 élèves de la filière technologique sciences et techniques du management et de la gestion (3 classes de 1ère et 3 classes de terminale) ont eu lieu tout au long de la matinée.
Des réflexions autour du projet d’orientation scolaire et d’éventuels projets professionnels.

Les élèves de terminale mercatique ont géré l’installation d’un buffet et veillé au bon déroulement de la matinée de manière très professionnelle. Ils ont développé la fibre marketing pour s’approprier l’évènement et lui créer une identité globale de manière très professionnelle.

Enfin, un sondage de fin de forum a été créé qui doit être (envoyé durant les vacances) pour mettre en place des actions correctrices. 

Créé durant l’année scolaire 2021-2022 dans le cadre de la grande cause nationale dédiée à la lecture, le prix littéraire des enseignants de l’académie de Créteil est reconduit pour l’année scolaire 2023-2024.

Cette troisième édition réunira trente-six enseignants issus des trois départements de l’académie de Créteil (12 par département). De tous niveaux de la maternelle au lycée et toutes disciplines, ces professeurs auront la grande responsabilité de choisir un lauréat parmi les romans francophones de la rentrée scolaire et littéraire de septembre 2023. La composition du jury sera révélée en décembre 2023.

La présidence du jury est assurée par un écrivain qui est également enseignant dans l’académie de Créteil. Après Emmanuelle Bayamack-Tam en 2021-2022 et Vincent Almendros en 2022-2023, le jury sera présidé cette année par Fanta Dramé, l’autrice d’Ajar-Paris qui a été publié l’an passé aux éditions Plon. Enthousiasmée par cette belle aventure littéraire, Emmanuelle Bayamack-Tam reste la marraine du prix.

Les objectifs de ce prix sont multiples : proposer aux enseignants de l’académie de se rencontrer, d’échanger, de partager autour de la lecture ; mais aussi rappeler que les professeurs sont des amoureux des livres, des passeurs de la littérature, semant auprès de leurs élèves des graines de mots et de phrases.

Peu avant la fin de l’année scolaire, le nom du successeur des lauréats des deux premières éditions sera dévoilé. 
2021-2022, Antoine Wauters pour Mahmoud ou la montée des eaux publié aux éditions Verdier
2022-2023, Mathieu Belezi pour Attaquer la terre et le soleil aux éditions Le Tripode.

Cet ouvrage a été envoyé à chaque CDI des lycées de l’académie.

Sélection↗

Le mercredi 10 janvier 2024, à l’occasion de l’installation du jury, les dix romans francophones en compétition ont été dévoilés.

Les Silences des pères, Rachid Benzine
Perspective(s), Laurent Binet
Ce que je sais de toi, Éric Chacour
L’enragé, Sorj Chalandon
À pied d’œuvre, Franck Courtès
Gare Saint-Lazare, Dominique Fabre
Rien n’est su, Sabine Garrigues
Vous ne connaissez rien de moi, Julie Héraclès
Sauvage , Julia Kerninon
Triste tigre, Neige Sinno

Partenaires↗

Quatre partenaires nous accompagnent dans cette aventure, et proposent notamment chacun un ouvrage sélectionné d’office :
– la Maison des écrivains et de la littérature de Paris ;
– Le Centre national du livre ;
– l’École de la librairie de Maisons-Alfort ;
– la Médiathèque Nelson Mandela de Créteil.

Le projet “des assises imaginaires” proposé par Mme Lê à ses élèves de DGEMC (droits et grands enjeux du monde contemporain) est encadrée et animée par l’association “Justice et ville”. Cette association est animée par de jeunes juristes.

Déroulement du projet :

Ci-dessous des photos prises durant le tournage au tribunal de Créteil.

Le cycle CPGE littéraire du Lycée Léon Blum à Créteil est
composé d’une Hypokhâgne et d’une Khâgne.
En plus des disciplines du tronc commun (Philosophie, Lettres,
Histoire, Géographie, Langues vivantes et anciennes…),
il offre dès l’hypokhâgne à tous ses étudiants des spécialités
à orientation artistique (assurées en France dans un nombre
très restreint de lycées) : Histoire des Arts et Cinéma.
 
Le cycle CPGE littéraire Lycée Léon Blum s’adresse à tous les élèves sortant de Terminale (ou déjà engagés dans un cursus universitaire) souhaitant se préparer aux concours de la Banque d’Épreuves Littéraires regroupant les deux Écoles Normales Supérieures (ENS Lyon et Paris) ainsi que des IEP (Sciences-Po) de grandes villes, des écoles orientées vers le patrimoine (École du Louvre, Chartes voie B), le journalisme (CELSA), la traduction (ISIT, ESIT), le commerce (BCE, Ecricome), le management (Ismapp).
Équivalences et poursuites d’études sont facilitées par les conventions signées avec de nombreuses universités de région parisienne — Sorbonne Nouvelle (Paris 3), Sorbonne Université (Paris 4), Université Paris Cité (Paris 7 Diderot), Université Paris 8 Saint-Denis, Université Paris Nanterre (Paris 10), Université Paris-Est Créteil (Paris 12), Gustave-Eiffel (UPEM) — qui leur assurent, en plus des Grandes Écoles, une grande variété de débouchés.
 
À travers ses spécialités artistiques, notre cycle permet également aux étudiants de se projeter vers des concours spécifiques comme ceux de la FEMIS, l’INSAS, l’INP, etc.

Nos CPGE conviennent particulièrement aux élèves, venus des Académies franciliennes comme de toute la France, qui ambitionnent de poursuivre un cursus de haut niveau dans une ambiance de travail chaleureuse et un cadre de vie accessible, différents de ceux des prépas de Paris intra-muros, sans rien perdre de la qualité d’enseignement et du suivi qui font la force des CPGE.
Une convention conclue entre le Lycée et le CROUS permet à nos étudiants d’obtenir, sans autre condition que leur inscription à Léon Blum, un logement en Résidence Universitaire à proximité immédiate du Lycée. Les étudiants se voient proposer enfin diverses conférences et sorties culturelles (partenariat avec Cinémathèque Française, Comédie
Française, musées, théâtres, opéras) et, chaque année des voyages d’études liés à l’Histoire des Arts (Rome, Florence, Lombardie, Venise, Berlin, Naples, Bruges et Gand, Milan) et au Cinéma (festival d’Angers et festival de Cannes).

Créé en 2011-2012, notre cycle CPGE, un des plus jeunes de France, a rencontré rapidement un ample succès, tant en termes de recrutement que de performances. Dès leurs premières promotions, nos classes ont obtenu des résultats très remarqués avec, régulièrement, sur concours comme sur dossier, des entrées dans les ENS où pas moins de 15 de nos étudiants ont pu poursuivre leurs études. 13 de nos étudiants ont intégré l’École du Louvre, bien d’autres sont entrés à l’INSAS Bruxelles, en Master aux IEP d’Aix, Lille ou Lyon, au CELSA, dans des écoles de commerce… le tout avec des taux élevés de sous-admissibles ou admissibles aux ENS (jusqu’à 55 % en 2017), qui garantissent à nos anciens étudiants une vaste reconnaissance de leur cursus.

Ouvert à tous les élèves de Terminale quelles que soient les spécialités suivies dans le secondaire, notre cycle CPGE propose un parcours d’excellence alliant exigence des contenus, pédagogie orientée vers la réussite de chacun, ouverture sur la recherche universitaire, sur les institutions culturelles et sur le monde de la création artistique.

 

Le streetartiste indigène colombien Franklin Piaguaje sera parmi nous du 6 au 28 mai 2023 pour réaliser en collaboration avec les élèves et étudiants de Blum une fresque murale au sein du lycée. A cette occasion, il mènera des ateliers avec les élèves, l’un de ses ateliers sera ouvert aux élèves volontaires le mercredi 10 mai de 14h à 15h.

Vous pouvez retrouver son travail sur son compte Instagram

Instagram @franklin_piaguaje

Franklin Piaguaje est un jeune artiste peintre muraliste, colombien et indigène putumayo de l’ethnie Siona du bas Putumayo et artiste résident de la ville de Lebrija (Santander). Agé de 25 ans, c’est un artiste prometteur. Il a commencé à réaliser des fresques murales à partir de janvier 2018 et ses thèmes de prédilection sont la valorisation de son territoire, de la communauté, des cultures, de la faune et de la flore, la protection de la Terre, le caractère ancestral des communautés. Ce qui l’anime également, c’est l’esprit de résistance et de sauvegarde des valeurs qu’il génère grâce à ses œuvres. Selon la cosmovision indigène, sa communauté est basée sur le yagé, plante médicinale et guide spirituel de la communauté mais également sur le jaguar qu’il a beaucoup représenté dernièrement.

En faisant venir la Colombie à nous, ce projet s’inscrit donc dans l’idée d’ouverture internationale du lycée, de partage et de rencontre entre les cultures (culture indigène, multiculturalisme, et culture occidentale), de valorisation des communautés indigènes du monde et en particulier de la communauté Siona du bas Putumayo (Colombie).


Images issues de la page facebook de l’artiste

Si son travail vous plaît et que vous souhaitez participer à la peinture de la fresque, n’hésitez pas à envoyer à M Portalier, un book avec deux ou trois de vos meilleurs dessins, nous sélectionnerons avec Franklin les artistes en Herbe les plus prometteurs.

Vous pouvez le faire en envoyant un message via l’ENT à Sébastien Portalier en indiquant vos noms prénoms et classe avec un petit commentaire. En cas de problème, vous pouvez passer voir Mme Quinet au CDI.

voyage-skicinema-2

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.